Parfois, il faut y croire...