Une définition qui explique assez bien l’état actuel de ce qu’on appelle le #BigData