Cette ballerine, Mesdames est Messieurs, est un preuve de violences policières.