Voilà pourquoi il ne faut exagérément art-ti-cu-ler avec Google Now  #meteo