Je n’ai jamais autant rit, bu, fumé et bouffé en un seul week-end. Merci Lyon, à très bientôt.