Trois fois plus de journalistes que de militants au rassemblement en soutien aux #PussyRiot à Paris