Le Front de gauche toujours dans le rouge