Les inratables de #francine, ou plutôt les immangeables avec moi