Au revoir, Amélie, et merci!